Skip to main content
Giliane Cachin, Davide Fornari, François Rappo

Bobst Graphic (F)

1971–1981


Design du livre : Giliane Cachin

Edition française
168 pages, ca. 160 images, 16 × 24 cm, couverture souple

Euro (D) 25.– / Euro (A) 25.70

Précommande. Publié en avril 2019

ISBN 978-3-03863-041-8

CHF   29.00



Le deuxième volume de la série "Archives visuelles" est consacré à l’histoire jusqu’ici inconnue de la société des pionniers de la photocomposition de Bobst Graphic.

Au début des années 1970, la société d’emballage suisse Bobst S.A. s’est posé la question de savoir si une seule sorte de produit était suffisante à l’avenir. L’entreprise sise à Lausanne qui était déjà bien avancée dans le domaine des technologies de fabrication d’emballages, a décidé de mettre des machines de photocomposition sur le marché.

L’entreprise voulait relier cette nouvelle technique aux outils informatiques de pointe, afin d’améliorer la qualité typographique. Une série de machines de photocomposition novatrice a été fabriquée pour laquelle Bobst Graphic, une marque de Bobst S.A. s’était réservé les brevets détenus par Hugonnet et Moyroud, les inventeurs français de la photocomposition.

Pour la nouvelle technique, différentes familles de polices ont été mises au point avec la contribution de certains des meilleurs concepteurs de polices du pays : par exemple Team 77. Cinq ans après sa création, Bobst Graphic avait des difficultés financières et toutes les activités opératives et le personnel ont été cédés à l’entreprise US-américaine Autologic. Deux ans plus tard, tous les champs d’activité ont été déplacés aux États-Unis.

L’histoire de Bobst Graphic ‒ à l’époque pionnier du développement de la photocomposition ‒ n’a jamais trouvé l’attention qu’il aurait méritée dans le contexte riche des conceptions graphiques et de polices en Suisse. L’auteure Giliane Cachin a donc décidé de documenter et de partager cette histoire fascinante au travers d’interviews.

About the author:

Giliane Cachin est licenciée (2014) d’études de conception graphique de l’ECAL, haute école d’art et de design de Lausanne. Après son diplôme, elle a travaillé comme enseignante assistante à l’ECAL où elle a rencontré
l’agence de graphisme NORM pour laquelle elle a travaillé pendant plus d’un an. Après avoir déménagé à Berlin elle travaille pour le fondeur de caractères Lineto et l’agence de design de Cornel Windlin.
En 2015, Giliane Cachin obtient le Swiss Design Award et un séjour d’atelier de six mois à New York. Depuis son retour en Suisse en 2017, elle travaille comme collaboratrice scientifique à l’ECAL et continue son travail pour Lineto et Cornel Windlin, ainsi que pour sa propre agence.

Davide Fornari is associate professor at ECAL University of Art and Design in Lausanne, where he leads the research and development sector. He has previously been teacher and researcher at SUPSI University of Applied Sciences and Arts of Southern Switzerland. He holds a PhD in Design sciences from the School of Doctorate Studies, University Iuav of Venice. His PhD thesis Il volto come interfaccia (“Face as Interface”, Milan 2012) was awarded a grant for publication from the Swiss National Science Foundation. He has contributed with texts and designs to exhibitions in Switzerland and abroad. He has published essays for Sellerio, Einaudi, Treccani, Springer, and for the magazines Domus, Alias, and Ottagono. He is a member of the permanent observatory of ADI (industrial design association) and co-editor of the magazine Progetto grafico. He was a member of the Swiss Institute in Rome for the academic year 2014–2015.

François Rappo (*1955) is a graphic designer, trained at ECBA Ecole cantonale des beaux-arts, Lausanne, Switzerland. François Rappo started type design in 1998, collaborating with ‘Optimo type foundry’ since then: Didot Elder, Theinhardt Grotesk, Genath, Antique, Plain Grotesque, Clarendon Graphic, Practice, Apax, Jannon.
His portfolio includes projects for The New York Times Magazine, ICA Institute of Contemporary Art London, Apple, Basel Art Fair and Solomon R. Guggenheim Museum.
From 2001 till 2007 François Rappo was head of the jury of The Most Beautiful Swiss Books competition.
François is teaching type and graphic design at ECAL Ecole cantonale d’art de Lausanne. In parallel to his design projects, François has published several writings on typography and type design. François Rappo received the Jan Tschichold award in 2013.


These books may interest you too: