Skip to main content
Dreier Frenzel (eds.)

Social Loft

En quête d’une nouvelle domesticité


Réalisation graphique : Berrel Geschwind Lüel, Bâle

Allemand/français (German/french)
env. 284 p., env. 200 illustrations
15 x 20 cm, brochure suisse

39,00 euros (All.), 40,00 (Aut.)

Disponible en pré-commande. sortira en novembre 2022

ISBN 978-3-03863-075-3

CHF   39.00


• Comparaison de 3 modèles coopératifs

• Quel rôle jouent les nouvelles formes d’habitat ? Comment influencent-elles les processus sociaux et quels modèles sociaux constituent des formes d’habitat communautaires ?

• La coopérative en tant que modèle de vie associe habitat, travail, loisir et responsabilité sociale - un modèle d’avenir durable ?

Logement, aboutissement d’un mode de pensée participatif
La croissance démographique urbaine nécessite que nous réfléchissions à notre manière de vivre ensemble. En même temps, la pandémie du covid 19 montre bien quelles exigences perdurent pour notre propre logement lorsqu’il est vraiment le centre de nos intérêts vitaux. Logement et travail, loisirs, repli et communauté s’entrechoquent. Il faut donc trouver des formes d’habitat qui puissent s’adapter à ces exigences diverses. En même temps, notre société se diversifie, la variété des projets fait éclater les modèles de famille classiques et par conséquent les modèles d’habitat. La cohabitation : qui, comment, avec qui et quand ? C’est à ses questions que nous devons trouver des réponses.

En s’appuyant sur trois modèles différents d’habitat coopératif, Social Loft expose les possibilités que cette forme d’habitat peut offrir en réponse aux exigences décrites ci-avant. Avec la mise en œuvre dans le cadre de l’Écoquartier de la Jonction à Genève – 330 appartements dans 3 immeubles d’habitation (réalisation selon différents modèles d’appartements en copropriété et en coopérative), le principe Social Loft se révèle aussi bien en tant que méthode de planification que stratégie pour rassembler les différents acteurs et forces nécessaires à la réalisation.

Social Loft examine l’habitat coopératif en termes d’aptitude au quotidien et de possibilités d’appropriation. Ensuite interviennent les actrices et acteurs des professions les plus variées traitant de la thématique à divers niveaux, car – cela aussi marque clairement la position de départ – pour toutes les questions tournant autour d’un habitat moderne, celle de la construction n’est pas la seule, il faut un réseau d’experts.

Avec les interventions e.a. de :
Yves Dreier et Erik Frenzel, Dreier Frenzel architecture + communication, Lausanne ; Valentin Bourdon, architecte et expert du logement coopératif, EPEL Lausanne ; Pierre-Yves Borgeaud, réalisateur, Lausanne : Sonia Curnier, experte en urbanisme et espace public ; Irina Davodovici, historienne de l’architecture, directrice des gta Archives, ETH Zurich ; Djamel Klouche, urbaniste, Paris ; Regula Lüscher, ancienne directrice administrative des travaux publics au Sénat de Berlin ; Andreas Hofer, économiste et intendant de l’IBA 2027 de Stuttgart ; Andy Schönholzer, architectes paysagistes Westpol, Bâle ; Claudia Thiessen, architecte et experte en sociétés coopératives, Zurich ; Oscar Gential, architecte, Lausanne.

Information in English:
Constant population growth in the cities requires a rethinking of the way we live together. At the same time, the COVID-19 pandemic has shown us what we really demand of our own apartments when these may really be the center of our lives. In this context living and working, leisure, privacy and community collide. It is therefore necessary to find forms of housing that can meet these different requirements. At the same time, our society is becoming more diverse and a wide variety of life plans are emerging that do not conform with the traditional family and thus with traditional living models. Who lives when and with whom? We must find answers to these questions.

Based on three different models of housing with cooperative living, Social Loft illustrates the possibilities that this form of living can offer to meet the challenges described above. The Social Loft principle as implemented in the Écoquartier de la Jonction in Geneva – 330 apartments in three residential buildings (realized according to different ownership or housing cooperative models) – reveals itself both as a planning method and as a strategy for bundling various actors and forces for implementation.

Social Loft examines housing cooperative living with regard to suitability for everyday use and possibilities of appropriation. In addition, stakeholders from a wide variety of professions have their say, providing approaches to the topic at different levels. After all, the initial situation makes it clear that it is not possible for all the contemporary living questions to be solved with a single structural answer, and a network of experts is needed instead.


About the author:

Maison fondée en 2008 – le travail de la studio Dreier Frenzel à Lausanne est attachée au dialogue et à l’échange pour développer des concepts qui puissent s’adapter au monde moderne, à sa diversité et à ses contradictions. L’activité des architectes va au-delà de l’envie pure et simple de construire, elle est constituée d’approches théoriques et expérimentales. Leur travail est sollicité par un désir général de coopération et fait partie d’un contexte social plus large qui contribue à définir l’architecture comme un élément essentiel de la culture.  La compréhension fondamentale du bureau visant à considérer l’architecture comme un bien commun et d’agir en conséquence a été récompensée en 2016 par les Swiss Awards et en 2020 par le prix de la Culture architecturale du Canton de Vaud.

Founded in 2008, the work of the Lausanne office Dreier Frenzel focuses on developing concepts through dialogue and exchange that do justice to the contemporary, diverse and also contradictory world. Their architectural activities go beyond the pure joy of building and are colored by experimental and theoretical approaches. Driven by a general desire for collaboration, their work is part of a broader societal context that helps define architecture as a fundamental part of building culture. The office understands architecture as a common good and acts accordingly, which earned them the Swiss Art Awards in 2016 and the Prize for Building Culture of the Canton of Vaud in 2020.



These books may interest you too: